Dans les serres du jardin botanique

Étiquettes

, , , , , , , , ,

 

serre-2

Un peu d’été en automne. De la touffeur sous verre, de la chaleur en boîte quand le temps nous tire la tronche — bien souvent, malheureusement. De la vapeur chaude crachée par des tuyaux oxydés.

 

jungle

On y trouve aussi des végétaux aux formes étranges (mais si, le petit en bas à droite, là…)

 

Un bosquet luxuriant de plantes aux feuilles larges générateur de complexes, puisqu’à côté d’icelui, notre végétation d’intérieur pourtant entretenue avec amour passe pour de la mauvaise herbe dépenaillée.

grosseplante

Des népenthès dont les pièges débordent de pots suspendus, dans l’attente d’une proie hypothétique.

nepenthes

 

Une terre rouge, enfin, où croissent euphorbes et crassulacées.
Et aussi, dans les parterres de l’exposition installée dans l’entrée et en bonne voie de délabrement, quelques champignons arrivés involontairement.

champi

 

 

Illustrations colorées, l’expo de Nepsie au BIJ

Étiquettes

, , , , , ,

   En ce moment, Nepsie, illustratrice et graphiste tourangelle, expose au Bureau Information Jeunesse de Tours.
Au programme, des illustrations traditionnelles au crayon et à l’aquarelle, mais aussi des œuvres numériques. Toutes sont ornées d’un cadre personnalisé faisant partie du dessin au point d’être parfois lui-même intégré dans le décor.

nepsie3

Des tableaux qui débordent parfois sur le cadre

  Parfois légères, parfois nostalgiques, les créations de Nepsie font appel à l’émotion. À l’un, elles rappelleront des souvenirs d’enfance, à l’autre elles donneront des envies d’excursion.

nepsie1

Cabane près d’une rivière

Si les couleurs vives dominent l’ensemble, plusieurs tableaux dégagent une mélancolie certaine, tel cet astronaute dérivant dans l’espace où ce banc de poissons tous identiques, bien trop loin de la surface lumineuse et tournés vers un même but qui, s’il nous reste mystérieux, laisse deviner sa vanité.

nepsie2

Perdu dans l’espace

Si plusieurs autres espèces sont représentées — oiseaux, lamas, cervidés —, le lapin, l’animal fétiche de la dessinatrice, trône en majesté au centre de l’exposition, puisque le plus grand des tableaux en compte 212 (et puisque la NR met l’accent sur la prolificité de ces petites bêtes, gageons que le BIJ en sera envahi d’ici peu!)

nepsieexpo

Nepsie et ses créations

Si vous ne connaissez pas cette artiste, il est encore temps :

— son site : nepsie.fr
— son blog : nepsie.fr/leblog
— l’exposition « Illustrations colorées », jusqu’au 27 septembre : Bureau Information Jeunesse, 78-80 rue Jules Michelet, 37000 Tours

nepsiefin

N’hésitez pas, vous dit-on.

Chanson de l’été pour radio de l’été

Étiquettes

, , , , , , ,

  Comme Nepsie m’a passé le témoin, je n’ai pu faire autrement que de me fendre de cette participation à la radio de l’été de Lolobobo.

  En tant qu’amateur de metal — essentiellement folk, sous sa variation viking —, il m’a été difficile de dénicher un morceau compatible à la fois avec mes goûts et avec la chaleur du moment. En général, les finlandais parlent plus de froid, de forêt ou de la solitude du guerrier-vêtu-de-fer dans la lande enneigée.
J’en étais presque à poster L’Estate de Vivaldi lorsque je suis tombé sur cette amusante reprise de Bamboléo, des Gipsy Kings, par le groupe Ensiferum, ce qui satisfait à la fois mon exigence et l’esprit estival de la radio. Depuis, elle tourne en boucle et mes relations de voisinage se sont soudainement rafraîchies, ce qui par les températures actuelles n’est finalement pas un bien grand mal.

Je vous souhaite une bonne écoute et je désigne à mon tour Dan, pour l’instant occupé à être en vacances mais qui, à son retour, me sera sûrement extrêmement reconnaissant de l’avoir cité.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.